Pathologies de la hanche - CHIRURGIE SPECIALISEE DE LA HANCHE

CHIRURGIE  SPECIALISEE  DE  LA  HANCHE
CHIRURGIE  SPECIALISEE  
DE  LA  HANCHE
CHIRURGIE
SPECIALISEE  
DE  LA  HANCHE
Aller au contenu

Menu principal :

Pathologies de la hanche

Avant d'envisager les différentes pathologies qui peuvent affecter la hanche, il peut être utile de disposer de quelques informations basiques portant sur l'anatomie et la biomécanique de cette articulation.




Schéma anatomique simplifié du bassin (vue de face)




Les principales pathologies de la hanche pouvant relever d'un traitement chirurgical sont :

- d'origine dégénérative (l'arthrose),

- d'origine vasculaire (ostéonécrose de la tête fémorale),

- d'origine traumatique (fractures du col du fémur, du cotyle, etc)

- ou bien encore micro-traumatiques (conflit de hanche).






Mais de nombreux autres troubles peuvent affecter l'articulation de la hanche. Les voici :  

 
PATHOLOGIES DE LA HANCHE  



1. Pathologies articulaires mécaniques

      n   Coxarthrose
 
      n   Nécrose ischémique de la tête fémorale (ostéonécrose)
 
      n   Traumatismes de la tête et/ou du col du fémur, ou bien du cotyle : fracture ou contusion
 
      n    Causes " mécaniques " plus rares
      • Tabès.
      • Paget du bassin.
      • Ostéochondromatose.      
      • Chondrocalcinose articulaire diffuse (à l'origine d'une arthropathie destructive rapide chez les sujets âgés).
      • Synovite villonodulaire.
      • Arthopathies métaboliques: hémochromatose, ochronose, maladie de Wilson.
      • Chondrodysplasies génotypiques.
      • Hémophilie.      
 
 

2. Pathologies articulaires inflammatoires

Une pathologie inflammatoire de la hanche est une coxite.
 
Il y a trois diagnostics principaux :
     
  • Coxites infectieuses
- à « pyogènes » (infection aigue, pronostic fonctionnel mauvais)
- tuberculeuses (infection subaigue ou chronique).

  • Coxites rhumatismales :
- spondylarthrite ankylosante révélatrice
- polyarthrite rhumatoïde
- rhumatisme psoriasique
- beaucoup plus rarement: entérocolopathies, sarcoidose, maladie périodique.

·    Coxites microcristallines :
- crise aiguë de pseudo-goutte calcique (chondrocalcinose articulaire)
- la goutte, exceptionnellement



 
 
3. Pathologies péri-articulaires

Elles concernent les structures ostéo-articulaires, tendino-musculaires ou vasculo-nerveuses qui sont situées à proximité de l’articulation de la hanche.

3.1. Pathologies osseuses
 
Il peut s'agir de :
  • Traumatismes à l’origine de fractures et/ou de contusions : du bassin (branches ischio-pubiennes ou ilio-pubiennes notamment) ou du fémur (fracture trochantérienne ou de la diaphyse  fémorale)
  • tumeurs malignes : métastases surtout, tumeur  osseuse primitive maligne (beaucoup plus rarement : ostéosarcome, chondrosarcome), maladie de Kahler
  • tumeurs bénignes: ostéochondrome;
  • fractures de fatigue d'une branche iliopubienne et/ou ischiopubienne
  • fissure de Looser-Milkmann (ostéomalacie);
  • maladie de Paget avec coxopathie protrusive.
 
3.2. Pathologies des parties molles
 
  • tendinites des muscles fessiers
  • pubalgies
  • bursites +/-calcifiantes trochantériennes
  • tendinobursite non calcifiante
  • pathologie du fascia lata +/- ressaut sur lerelief trochantérien
  • chondromatose de hanche
  • synovite villo-nodulaire
  • algodystrophie
  • douleur d’origine nerveuse (sciatique ou cruralgie)



 
4. Pathologies spécifiques de l’enfant

Chez l'enfant, plusieurs causes peuvent conduire à des douleurs et des boiteries :

- avant l’âge de 2 ans :
La luxation congénitale de hanche (de découverte tardive)
Une ostéo-arthrite

- de 3 à 10 ans :
La synovite aigue transitoire (rhume de hanche)
L'ostéochondrite primitive de hanche (maladie de Legg-Perthès-Calvé)
L'arthrite chronique juvénile

- chez l'adolescent
L'épiphysiolyse de hanche
Les ostéochondroses
Les ostéochondrites disséquantes




Retourner au contenu | Retourner au menu