Technique mini-invasive - CHIRURGIE SPECIALISEE DE LA HANCHE

CHIRURGIE  SPECIALISEE  DE  LA  HANCHE
CHIRURGIE  SPECIALISEE  
DE  LA  HANCHE
CHIRURGIE
SPECIALISEE  
DE  LA  HANCHE
Aller au contenu

Menu principal :

Technique mini-invasive

Prothèse de Hanche
      
Voie d'abord Antérieure Mini-Invasive (AMIS)  et  Voies d'abord “Conventionnelles"

               
      
Qu'est-ce une chirurgie mini-invasive?

Le chirurgien peut accéder à l’articulation de la hanche  par  différentes voies d’abord, soit par une procédure «conventionnelle»,  soit par une procédure dite mini-invasive.
Une vraie procédure mini-invasive est caractérisée par la  préservation des muscles et tendons et par une incision cutanée  réduite.
La technique AMIS est une vraie chirurgie mini-invasive.

D'autres approches, qualifiées de mini-invasives (voie postérieure, latérale ou double incision) réduisent  la taille de l’incision cutanée mais sont associées à des dommages des muscles, tendons ou nerfs semblables à ceux des voies d’abord «conventionnelles».
L'AMIS ne coupe pas de muscles et respecte les nerfs
En fait l'approche antérieure est la seule technique qui suit un  espace intermusculaire et internerveux, réduisant ainsi les risques de  lésion des muscles, des tendons, des vaisseaux et des nerfs. Des  éventuels gestes de libération musculaire seront toujours réduits au  minimum et moins importants que avec les autres voies d'abord.
Pour cette raison, la voie d’abord AMIS est l’approche idéale pour  une chirurgie atraumatique, fondamentale pour une récupération rapide du  patient : l'AMIS améliorera votre qualité de vie et accélérera votre récupération après votre intervention.
Avec la technique par voie antérieure mini-invasive, l’incidence des complications est réduite en  comparaison avec les techniques conventionnelles.
( Veuillez contacter  votre médecin pour plus d’information ).



      
Pourquoi un remplacement de la hanche AMIS ?
            
      
La technique AMIS est donc la moins traumatisante car elle ne COUPE PAS DE MUSCLES[1,2] lors de l'approche sur la capsule articulaire, ce qui facilite une récupération rapide.  
La voie d'abord antérieure pour la pose de PTH peut vous procurer les avantages suivants :

1-  DIMINUTION DE LA DOULEUR POST-OPÉRATOIRE [1,3]
En comparaison avec les techniques  chirurgicales « conventionnelles », l’approche AMIS peut réduire les  douleurs post-opératoires puisque aucun muscle n’est sectionné.

2 -  RÉCUPÉRATION POST-OPERATOIRE RAPIDE [3,4]
La rééducation peut généralement  commencer le jour même (ou le lendemain de votre opération) en accord avec  votre médecin qui le décidera en fonction de votre état en  post-opératoire. Se lever et marcher avec des cannes peut commencer  immédiatement.

3 -  SÉJOUR HOSPITALIER PLUS COURT [2,5]
Géneralement, la technique AMIS permet  de réduire significativement la durée du séjour hospitalier. Votre  chirurgien peut tout de même vous conseiller un séjour plus long en  fonction de votre état post-opératoire.

4 -  TAILLE DE LA CICATRICE RÉDUITE [3]
Par voie antérieure, la taille de l’incision  cutanée et donc de la cicatrice est souvent plus petite que celle d'une  technique «conventionnelle».

5-  RETOUR PRÉCOCE À UNE VIE NORMALE [5,6,7]
Grâce à la technique AMIS, le retour aux activités journalières est plus rapide.

6 -  DIMINUTION DES SAIGNEMENTS [2,3]
La préservation des muscles et des  vaisseaux peut réduire la perte sanguine. Les transfusions sont rares et  le risque de caillots sanguins dans les jambes (thrombose veineuse  profonde) est potentiellement réduit.

7 -  RÉDUCTION SIGNIFICATIVE DU RISQUE DE LUXATION (la luxation est le déboitement entre la tête fémorale et le cotyle)[4,8]
Grâce à la technique AMIS la  préservation des muscles améliore fortement la stabilité de la hanche.  Le risque de luxation est minime et les restrictions de mouvements  postopératoires, généralement prescrites avec les autres techniques, ne  sont pas nécessaires. De plus, le risque de luxation est réduit car la  chirurgie avec la voie d'abord antérieure s'effectue vers passe par en  l'avant de votre cuisse. Elle n'endommage pas ainsi les stuctures  postérieures de votre hanche - dommages auxquels sont généralement liées  les luxations.

8 -  PRÉVENTION DE LA BOITERIE [9,10,11,12]
La technique par voie antérieure mini-invasive protège les muscles, les vaisseaux sanguins et les nerfs ce qui réduit les risques de boiterie.
 
Vous pouvez conduire si vous êtes  capable d’entrer et de sortir de votre voiture sans la nécessité de  prendre des antidouleurs et si vous avez un bon contrôle de votre  jambe.
Selon votre condition générale, vous pourriez retourner à conduire après un délai de 8 à 10 jours post-opératoires, avec l'autorisation préalable de votre médecin.




LE BUT DE LA TECHNIQUE DE POSE DE PROTHESE DE HANCHE PAR VOIE ANTERIEURE MINI-INVASIVE :

Le but principal de l'AMIS est de  minimiser l’endommagement des muscles, des vaisseaux sanguins et des  nerfs autour de l’articulation.
Cette approche chirurgicale a été crée spécifiquement pour atteindre ce but.





Références bibliographiques :

[1] Arthroplastie totale de hanche par voie antérieure et son évolution mini-invasive; F. Laude et al.; EMC; 2004, 44-667-B
[2] Single-incision anterior approach for total hip  arthroplasty on an orthopaedic table; JM Matta et al; Clin Orthop Relat  Res, 2005 Dec, (441): 115-24
[3] Minimally Invasive total hip arthroplasty: anterior approach; F. Rachbauer; Orthopäde, 2006 Jul;35(7):723-4, 726-9
[4] Mini-incision anterior approach does not increase  dislocation rate: a study of 1037 total hip Replacement; T Siguier et  al; Clin Orthop Relat Res, 2004 Sep, (426): 164-73
[5] What‘s new in hip arthroplasty; MH Huo et al; JBJS Am; 2005 Sep, 87(9):2133-46
[6] Rapid Rehabilitation and recovery with minimally  invasive total hip arthroplasty; RA Berger et al; Clin Orthop Relat Res,  2004, (429): 239-247
[7] The minimally invasive anterior approach to hip arthroplasty; RE Kennon et al; Orthopäde, 2006 Jul, 35 (7): 731-7
[8] Dislocation after hip hemiarthroplasty: anterior versus  posterior capsular approach.; JB Bush et al; Orthopedics. 2007  Feb;30(2):138-44
[9] Muscular damage after total hip arthroplasty:  conventional versus minimally invasive anterior approach.;  Dr Dora, Dr  Kalberer; AOA 2008, Australia, Hobart
[10] Abductor Tendons and Muscles Assessed at MR Imaging  after Total Hip Arthroplasty in Asymptomatic and Symptomatic Patients.  C. Pfirmann et al., Radiology 2005, 235: 969-976.
[11] MR imaging of the abductor tendons and muscles after  total hip replacement in asymptomatic and symptomatic patients. PD Dr.  Dora, EFORT 2007
[12] Der anteriore Zugang für die minimal-invasive HTEP. C Dora; Leading Opinions Sept 2006, 1/2
006









Retour à la Page d'Accueil
Retourner au contenu | Retourner au menu